Pompe à huile toujours - 30 Septembre

Aujourd'hui, après avoir lu une autre technique de réamorçage, nouvel échec.
Je pense que la pompe tourne un peu car en donnant des coups de démarreur sans le filtre, de l'huile sort de la vis du filtre. En revanche le niveau d'huile reste plan derrière le hublot.



La technique est la suivante :

Si le témoin d'avertissement de basse pression d'huile demeure allumé ou si le manomètre indique peu ou pas de pression d'huile après 30 secondes de fonctionnement du moteur, arrêter le moteur. Desserrer le filtre à huile jusqu'à ce que le joint d'étanchéité soit à peine en contact avec la base de montage du filtre. Déconnecter le système d'allumage afin que le moteur ne puisse se mettre en marche.
Faire tourner le moteur à l'aide du démarreur jusqu'à ce que de l'huile apparaisse au niveau du joint d'étanchéité. NE PAS FAIRE TOURNER LE MOTEUR SOUS L'ACTION DU DÉMARREUR PENDANT PLUS DE 30 SECONDES. Après l'apparition d'huile au niveau du joint, serrer le filtre et essuyer pour enlever l'excès d'huile. Mettre le moteur en marche. Le moteur devrait pouvoir produire une pression normale en moins de dix secondes.

Si la méthode ci-dessus ne produit pas le résultat escompté, il peut être nécessaire de démonter le filtre et d'introduire de l'huile propre dans le trou d'entrée de la base de montage du filtre, avec une burette à huile; cet orifice est adjacent au tube fileté de montage du filtre. Ceci provoque l'amorçage de la pompe. Ensuite, remplir le filtre d'huile puis réinstaller et serrer le filtre. Le moteur devrait pouvoir établir une pression d'huile normale dans les dix secondes suivant la mise en marche. Pour éviter que la pompe à huile se désamorce, on devrait également verser de l'huile dans le carter immédiatement après la vidange. Vérifier également que le filtre vissable est installé correctement. On peut trouver les instructions d'installation imprimées sur le filtre lui-même ou sur son emballage.

Pompe à Huile 2/2 - 29 Septembre

De retour avec de mauvaises nouvelles pour pas changer !
AAC et Alternateur de GPZ sur le bloc de l'ER-5 : OK.
L'idée est de garder les 10 Cv de plus du GPZ grâce à ses arbres à cames, et d'utiliser le bloc de l'ER-5 qui a moins de kilomètres et qui semble plus sain.
La dernière fois j'avais remarqué qu'aucun repère ne collait lorsque je voulais prendre les jeux aux soupapes ... les cames sensées être mesurées étaient en appuis sur les basculeurs. 2 mois plus tard, je reviens et tout colle. Je ne sais pas quelle bière j'avais picolé ce jour là. Bon bref, c'est cool. Du coup grosse motivation, je reprends les jeux et les corrige :

Nettoyage du plan de joints :
Puis du joint :
Et je remonte une énième fois le tout :
Je refais l'étanchéité du carter d'alternateur aussi :
Je remet le filtre à huile neuf sur le nouveau moteur :
Réapparition de la beYte !
Hop ! Même pas dur.
On fait les pleins d'huile, d'eau et on emmène l'engin dans le garage :
Ça démarre !
Ça fume beaucoup, ça tourne très mal, surement à cause de la rampe et des cornets, mais ça tourne ..........................
sans huile encore une fois.
Le mécano du coin m'avait prévenu que c'était la maladie de ce moteur mais de là à désamorcer 2 pompes sur 2.
Découragé je suis allé manger. Puis en revenant j'ai prié pour qu'elle se réamorce avec la technique de la seringue : j'ai galéré un moment et rien. J'ai tenté de remplir un tube de 1,50m d'huile, posé directement dans l'orifice prévu pour le manomètre en soufflant fort avec ma bouche pour pousser l'huile dans la pompe, tout en la faisant tourner. Rien.

J'ai essayé de coucher totalement la machine pour que l'huile aille bien dans la pompe par gravité :
Pas mieux !
C'est quoi ces pompes de merde là ?!?
J'vous jure ça va finir au rupteur sans huile cette affaire là ! Avec 10 litres d'essence et un briquet pour couronner le tout !

Là j'vois pas trop comment faire ...