Foutage de gueule - 23 Juillet

Le faisceau que j'ai reçu ne comprend pas le CDI et autres boitiers électroniques. :O(

Aujourd'hui je suis passé chez le concess' du coin qui m'avait parlé il y a longtemps de pièces d'occaz', notamment un moteur de GPZ.
Je lui redemande ce qu'il en est ... il ne l'a plus, mais je lui parle de ma pompe à huile et il m'affirme que le problème est régulier sur ces moulins, "On a même déjà eu des ER-5 ou des GPZ neufs avec des pompes à huile désamorcées !!!"

Il faut alors vidanger ; ouvrir une vis du carter d'embrayage, et envoyer avec une seringue de l'huile en donnant des petits coups de démarreur pour faire tourner la pompe à huile sans démarrer afin de réamorcer la pompe.
J'ai donc passé une bonne partie de l'aprem à démonter l'alternateur fraichement remonté sur l'ER-5 .... le remonter sur le GPZ, ainsi que le démarreur.
Je retourne ensuite le moteur pour remonter la crépine sur la pompe et referme le carter d'huile en prenant soin, comme pour le carter d'alternateur de nettoyer le plan de joint et de remettre un filet de pâte à joint.

Je remonte le moteur dans le cadre, je rebranche le faisceau et j'applique les conseils de Philippe.
Au bout de quelques coups de démarreur le voyant d'huile s'éteint !!!
YAHOUUUUUU !
Aller je remets la vis de ce carter ... PAF ! Elle pète ! Dégouté, je vais manger ....

... à mon retour j'extrais avec une facilité déconcertante le restant de la vis. Pour le moment je pique celle du moteur de l'ER-5. J'suis impatient de revoir cette moto tourner avec de l'huile. Je remets de l'huile, remets les carbus, les câbles, rebranche le circuit de refroidissement, OK, les derniers câbles électriques, OK, une paire de pinces, la batterie, OK ... bon on y va ? Ah nan on va mettre la ligne d'échappement peut-être !
Le dragster est dehors, les pinces sont sur la batterie, la nourrice est pleine d'essence ... contact !
Le voyant d'huile est allumé. C'est pour vidéo gag ? Elle est où la caméra ?
PUTAIN SALOPE !!!

J'essaye ensuite de réamorcer la pompe avec la technique de la seringue pendant 30 bonnes minutes, une heure peut-être .................. rien !
J'abandonne pour ce soir, j'suis dégouté et puis d'façon y'a les essais moto GP qui commencent dans 5 minutes.

Nouveau moteur - 14 Juillet

Pour virer cette pompe à huile il est donc nécessaire de démonter le carter moteur. Ce qui suppose une nouvelle dépose moteur, quelques heures de mécanique, un bon diagnostique, l'achat d'une pompe à huile, le remontage. Par curiosité j'ai commencé à regarder les annonces concernant les moteurs. Je suis tombé sur un moteur d'ER5 à 150 € à 40 min de chez moi. Finalement je repars avec le moteur pour 100 €. (Cames un chouilla rayées, et allumage manquant)
Je m'attaque au démontage de l'alternateur du GPZ pour le remonter sur le moteur de l'ER-5 :
J'utilise l'axe de roue arrière de mon ZR-7 afin d'extraire le rotor !
Puis je tombe le démarreur pour le remonter sur le bloc gris.
Et enfin les pipes d'admission :
Les arbres à cames du GPZ semblent différents de ceux de l'ER-5, ceci provoquant un allumage différent, c'est pourquoi il me faut un faisceau électrique d'ER-5, avec un boitier CDI d'ER-5.
J'en ai également trouvé un, j'attends toujours son arrivée.
En revanche j'ai le sentiment que les connecteurs du stator du GPZ sont différents de ceux de l'ER-5, ça pourrait poser problème avec le faisceau.
Ca commence à faire pas mal d'obstacles sur ma route, mais un jour cette meule roulera ... un jour.

Pompe à Huile HS - 05 et 07 Juillet

Je termine de remonter provisoirement la beYte et suis impatient de voir ce que va donner l'essai routier. Voyant d'huile allumé, je regarde par le hublot, le niveau d'huile reste plan ! Ca confirme mes craintes : j'ai un problème avec cette foutue pompe à huile. Un peu d'essence coule de la nourrice sur le cache arbres à cames, ce qui me fait remarquer que la peinture haute température appliquée par mes soins ne supporte pas le sans plomb ! Et puisqu'on est dans les bonnes nouvelles, le circuit de refroidissement fuit toujours.

Je grimpe avec soucis la grosse vache sur des parpaings, après avoir précédement fait écrouler un cageot de cidre sous le poids de la 500.
Re-vidange et ouverture du carter d'huile :
Pour enfin lire dans la revue technique que :

"Du fait de l'entrainement de la pompe à huile par le pignon et de ses fixations situés en retrait de la couronne de transmission primaire, la pompe ne peut être déposée qu'après ouverture du carter moteur."
Il est à supposer que je sois obligé de désosser tout le moteur pour changer cette foutue pompe, ce qui suppose l'achat d'un joint de culasse, d'une distribution voir même de segments.
Ou bien de trouver un moteur d'occasion, et de garder celui-ci comme donneur d'organes. Mon budget actuel ne se prête absolument pas à l'une ou à l'autre solution.
Autant vous dire que ce soir c'est la déception.