Etriers de frein - 24 Mars

Cette fois on dépouille les étriers !

Je vire le piston dans l'optique de changer les joints de ces étriers, espérant ainsi pouvoir freiner et non pas simplement ralentir avec ce GPZ ! Pour l'extraction du piston, ça s'est fait au compresseur ... quand il est sorti de son logement, j'vous raconte pas le coup de fusil ! J'avais prévu un carton sur sa trajectoire pour éviter qu'il n'explose quoique ce soit dans le garage. Toujours est-il qu'il est dehors !

l'autre maintenant :
Le maître cylindre aurait certainement besoin d'une réfection aussi, enfin on verra par la suite.

Les joints neufs sont commandés chez Kawa !

Etriers freins - 23 Mars

Dans l'attente du retour du cadre ... les étriers de freins sont-ils encore exploitables ?!?

Aie
20 minutes de lutte acharnée :
Ah ! Et donc c'est ça qui va effectuer un freinage d'urgence si besoin ?!?
Bon alors on va plutôt parler d'un violent ralentissement !!! :OP
Le piston n'a encore pas bougé.
à suivre ...

Cabine de sablage, suite - 15 Mars

Le cadre étant parti chez Seb' je reprend la cabine de sablage. Je découpe la porte, pose la charnière et bricole une magnifique serrure top anti-intrusion !!!

Passage du cable électrique et pose de l'interr' pour le futur néon :Puis je continue à boucher les gros trous qu'il reste dans le fond, avec la même méthode que la dernière fois : PQ et colle à bois ! Et on bourre ! Une fois sec ... c'est du béton !

Re Re Jeux aux soupapes - 11 Mars

Comme me l'avait fait remarquer un membre du forum GPZ sur ce blog, lorsque j'ai prit et réglé mes jeux aux soupapes, j'ai commit une erreur, j'ai placé mes cales directement sous les cames ... ce n'est pas la marche à suivre sur ce brêlon. J'ai donc réouvert le moulbif pour y remédier. Mais avant j'ai continué à bricoler mes pattes de fixation pour la selle. L'idée étant que ce soit le moins chiant possible à démonter. Je pense avoir trouvé un compromis intéressant : deux vis cruciformes à virer et le bloc de selle est libre.

Afin de ne pas avoir à lutter pour glisser une clef plate derrière le cadre à chaque démontage de selle, j'essaie de trouver un système d'écrou fixé sur la patte directement :

Impossible de le souder car j'utilise un écrou avec frein pour éviter de perdre la boulonnerie en route ... du fait, avec la fusion, le plastique du frein va fondre. J'opte alors pour un apport métal avec de l'epoxy (merci Dominique). Pour une meilleur accroche, ponçage, perçage pour que la pâte ai plus d'accroche sur la pièce :
Même sort pour les deux pattes :Plus qu'à attendre que ça sèche ....
Bon et ce jeu aux soupapes alors ?!? Hum ?

Je commence à avoir l'habitude, c'est jamais que la 3ie fois que je le fait là dessus. Mais cette fois on tâchera de le faire correctement ! Je cale les admission à 0.16 et les échappements à 0.22 (0.02 sous les cotes maximum)Et on referme le tout !
Il faudra que je pense à contrôler l'état du tamis de la pompe à huile par curiosité.
à suivre ...

Fixations de selle - 09 Mars

Fabrication de fixations du bloc de selle. Je commence par désosser deux trois maillons d'un vieux kit chaîne ! Meuleuse, massette ... on se défoule !

Je récupère les maillons creux, pas les rouleux mais le maillon qui passe dedans (en haut sur la photo ci-dessus) puis je les découpe en deux. L'idée est de faire un support pour éviter d'abimer le plastique du bloc de selle. Vous ne comprenez rien ?!?
Normal !!!
Photos :Hop, une tige filetée, une équerre coupée en deux :Même chose de l'autre côté :
On place le tout :Ok ! Il restera à percer les pattes aux bons endroits pour remettre une tige filetée sous le cadre et ainsi empêcher la selle de se soulever ... par la même occasion, moi de m'envoler.
Petite photo pour le fun :