Prise jeu soupapes - 09 mars

J'expose mon problème à Pierrot. Il me fait confiance, nous décortiquons le problème : pas le choix, il faut extraire le tendeur de chaîne, soulever la chaîne, faire tourner de quelques degrés l'arbre à cames d'échappement, reposer la chaîne, puis le tendeur.

J'attaque ! Pour accéder au vis du tendeur autant dire que c'est la vraie merde. Je décide de dégager la ligne d'échappement. 4 vis inaccessibles et plus rouillées les unes que les autres ... ça me prend au moins vingts minutes. Pot fait maison : 0 / Moi : 1


Ca commence à faire quelques pièces détachées là, on s'organise, on étiquette, on repère, on range enfin on paume rien :

Je prend le soin d'ôter le guide chaine qui me gênera dans ma manipulation au moment de soulever celle-ci. Ok pas de soucis particuliers. Alors, ce tendeur ça donne quoi ? Ah bah c'est mieux sans les collecteurs :


On va pouvoir s'attaquer à son démontage ... mais ?!? Woh bordel ! François Pignon fait de la mécanique : de l'huile s'écoule goutte à goutte le long de la l'hélicoïde que je dévisse. Abruti, t'es en bas du moteur, faut vidanger !!!

Vidange effectuée, remarquez au passage cette couleur d'huile ... pas mal hein ?!?
Je démonte donc sans mal le tendeur de chaîne, j'essaie doucement de voir si il est possible de soulever la chaîne facilement avant de jeter un dernier coup d'oeil à la RMT. Bin ça a beau être détendu ... ça bouge pas d'un poil ! J'ai un doute. Je repense encore une fois qu'il ai bizarre qu'un décalage soit apparu entre les deux AAC. Je repense aussi à la vérification des cycles 4 temps vérifiés la veille en tournant doucement le vilbrequin. Rien à faire il doit y avoir une erreur !
Je reprend donc la RMT, relis le passage qu stipule que les deux marques sur les pignons doivent être vers l'avant du moteur et parrallèles au plan de joint de la culasse.
C'est pas clair. Je regarde le schéma, et en regardant de plus pret j'aperçois une légère différence de hauteur entre les deux points. BINGO ! Il n'y a avait pas d'erreur, pas de décalage entre les deux arbres à cames. OUF ! Déjà ça de moins à faire. Bon maintenant il faut remonter le tendeur.


Je m'y reprend à deux fois pour être sur qu'il s'est détendu une fois dans le moteur. La RMT indique une marche à suivre differente de ma version de tendeur. Décidément ! Ma confiance envers la RMT sera plus limitée par la suite.
Je remonte le guide chaîne et décide de prendre mon jeu aux soupapes maintenant que je sais que ma distri est à priori calée. La RMT indique un jeu entre 0.18 et 0.23 à l'admission et un peu plus à l'échappement (de mémoire). Pour ma part j'ai :

Cylindre 1 -> 0.05 à l'admission et 0.04 à l'échappement
Cylindre 2 -> 0.04 à l'admission et 0.10 à l'échappement

C'est la première fois que je fais ça, je ne sais pas si mes relevés sont bons, de plus mon jeu de cales n'est pas dans un état neuf et je n'ai pas toutes les valeurs. Je note ces chiffres, j'en parlerai au grand sioux demain. Je transvase l'huile dans un vieux bidon ... je range, je pose un cul et imagine Gipie en café racer.


4H00, il est temps d'arrêter.

2 commentaires:

  1. Intéressant ! Quel courage et envie d'apprendre. Je te suis avec curiosité.
    A+ Phil6907 de la Dream Team.

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Phil !

    Si tu as des remarques ou des questions, fais le moi savoir à travers ce blog ou par le forum.

    ;O) Merci beaucoup

    RépondreSupprimer